Publications

image description  

Proportion d'infections paludiques à Plasmodium falciparum avec marqueurs moléculaires de la résistance à la sulfadoxine-pyriméthamine et à l'amodiaquine dans le district sanitaire de Moïssala, Tchad 2012

  • 2014/03/01
Type of publication
  • Reports
Authors
  • Grandesso Francesco
  • Djimde Abdoulaye
Themes
  • Paludisme
Introduction
Médecins Sans Frontières envisage d’implémenter la chimio-prévention du paludisme saisonnier comme partie du programme de contrôle du paludisme dans le projet de Moïssala au Tchad. Cette stratégie consiste en quatre prises thérapeutiques de sulfadoxine-pyriméthamine plus amodiaquine (SP+AQ), une prise par mois, entre août et novembre, pour la totalité des enfants de moins de 5 ans vivant dans la zone intéressée.
L’utilisation de la combinaison SP+AQ est soumise à une évaluation du  niveau de résistance des parasites du paludisme à ces médicaments. Nous avons mené une étude pour estimer la proportion des marqueurs moléculaires de la résistance à la SP et à l’AQ avant d’inclure la chimio-prévention du paludisme saisonnier dans le programme de lutte contre le paludisme dans le district de Moïssala en 2012.